Société civile en danger : La coalition ‘’publiez ce que vous payez ‘’ s’indigne

05/02/2019

Des membres de la société civile sont souvent ''menacés, persécutés, emprisonnés''. Ils sont souvent exposés pour leur engagement civique. La coalition ‘’publiez ce que vous payez‘’ s’indigne et change de paradigmes. Le combat pour la transparence se poursuit toujours à  dans ce contexte présidentiel à travers l’Afrique. ''La coalition actif dans le secteur extractif a tenu son 5eme assemblée mondiale du 29 au 31 janvier 2019 à Dakar .
Directrice du secrétariat international de la coalition ‘’publiez ce que vous payez’’, Elisa Peter déclare: " Nous avons eu qu’à même un membre de notre conseil d’administration qui a passé plus de 4 mois en prison l’année dernière pour ses activités pacifiques en faveur de la justice fiscale dans son pays. Nous avons eu un autre membre aussi qui s’est fait tabasser l’année dernière à cause de son engagement pour la bonne gouvernance des ressources naturel dans son pays et la liste ne s’arrête pas là ».  
Le contexte d’élection présidentielle un peu partout en Afrique interpelle encore plus la société civile. Président de la dite coalition au Sénégal, Ibrahima Sory Diallo a indiqué que "compte tenu des dangers liés à la gouvernance du secteur des ressources naturels, plusieurs pays d’Afrique sont en ce moment en période électorale". "Cette mobilisation des acteurs de la société civile en Afrique et au Sénégal est un clin d’œil. Parce qu’il permet de dire au gouvernement du Sénégal et des autres pays d’Afrique que cette coalition existe elle est une réalité, elle croit à ce qu’elle fait", a-t-il laissé entendre.